n°120 Malaise en consultation, de l’expérience… à la réflexion

Ce numéro 120 de la Revue Balint Belge aborde la question du malaise en consultation médicale et paramédicale. En effet, la bonne gestion de la consultation se réalise au niveau intellectuel, cognitif en faisant appel à nos compétences médicales mais un certain nombre de nos patients nous interpelle à d’autres niveaux, émotionnel, sensoriel, corporel, et ceci tant au niveau conscient qu’inconscient. Plusieurs de nos confrères médecins, thérapeutes et paramédicaux nous ont partagé sous forme de vignettes cliniques leurs malaises en consultation. D’autres ont accepté de relire ces vignettes et de donner leur analyse, psychologique, psychanalytique pour tenter de regarder sous d’autres angles la même réalité de terrain. Une relecture des œuvres de Michaël Balint nous encourage à prendre des précautions, à avoir du respect dans l’analyse des cas et dans leur exposé.

ÉDITORIAL5
Partie 1EXPERIENCES CLINIQUES, ECLAIRAGES THEORIQUES 9
CHAPITRE 1MALAISES EN CONSULTATION11
1.1Comme un parfum d’étrangeVignette clinique du Dr Florence De Corte11
1.2Un si long silenceVignette clinique de Mr Pascal Lapeyre15
1.3Le « tu » ou le « vous » Vignette clinique du Dr Anne-Sophie Michel21
1.4L’intrusion en consultationPar Mme Sophie Debauche25
1.5DéracinéeVignette du Dr Sophie Cauderlier35
1.6La question de l’attachement et la place de l’inconscient en médecine Par le Dr Michel Delbrouck39
1.7Quelle est ma place ?Vignette clinique de Mme Lucie Delcroix49
CHAPITRE 2RELECTURE DES VIGNETTES55
2.1Quand nos relations archaïques s’invitent dans la consultationPar le Dr Michel Delbrouck57
2.2A la lumière des théories de Michaël Balint Par le Dr Christian Linclau69
CHAPITRE 3MALAISE CHEZ LES SOIGNANTS79
3.1Souffrance et violence infligées aux soignants et à leurs patientsPar Mr Francis Martens79
Partie 2LA SOCIÉTÉ BALINT BELGE85
HOMMAGE AU DR VAN LAETHEM 87
Partie 2LA SOCIÉTÉ BALINT BELGE, PRÉSENTATION, MÉTHODOLOGIE81
GROUPES BALINT EN BELGIQUE, ACTIVITÉS 2018-201999
revue120 balint
Revue Balint n°120
Retour haut de page